LA GUERRE FROIDE

Checkpoint à Berlin. Source: Wikipedia.

Après la fin de la Seconde Guerre mondiale en 1945, jusqu’à la Perestroïka en 1991, le monde a été divisé en deux blocs antagonistes, qui représentaient deux manières différentes d’organiser la société et l’économie. D’un côté, le bloc capitaliste, autour des États-Unis et de l’Europe occidentale. De l’autre, l’URSS, qui dirigeait le bloc communiste.

C’est le 5 mars 1946 que Winston Churchill a crée le terme «rideau d’acier» dans un discours à Fulton, Missouri, lorsqu’il a affirmé «qu’un rideau de fer s’est abattu sur le continent» séparant les deux civilisations. 

Les deux superpuissances ont étendu leurs modèles idéologiques, économiques et sociaux dans les zones d’influence à travers les pays dits satellites, évitant toujours une confrontation ouverte entre eux, entretenant une situation très délicate de tension et d’équilibre des pouvoirs.

D’une part, les pays capitalistes ont connu l’époque du plus grand développement économique jusqu’à la crise pétrolière de 1973, qui a remis en cause le paradigme capitaliste. Le mode de vie américain -American Way of Life-, consistait à l’instauration d’une société de consommation, basée sur des coûts de production bas.

Par rapport au bloc dirigé par les Nord-Américains, les pays communistes, qui sont partis de niveaux de revenus très bas, ont également connu un développement social et économique important. Cependant, le retard technologique, le manque de compétitivité et la bureaucratie excessive ont conduit à l’effondrement du système en seulement dix ans. Ainsi, en 1991, Mihail Gorbatchev a dissous l’Union Soviétique et mis fin à l’expérience communiste dans cette moitié du monde.

Après la mort de Roosevelt, le président Harry S. Truman a choisi d’arrêter à tout prix la croissance du bloc communiste. La doctrine Truman s’est concrétisée dans le plan Marshall, un plan d’aide économique à la reconstruction des pays européens qui cherchait de générer de la croissance économique et à freiner l’influence communiste et avec l’OTAN, une alliance militaire qui agirait pour défendre n’importe quel pays membre contre les intrusions soviétiques.

De l’autre côté, l’Union soviétique a créé le COMECON et le Pacte de Varsovie, la version orientale de l’OTAN.

Au cours de la période, une série de conflits armés dans des pays tiers ont opposé les deux puissances et leurs alliés en territoires étrangers. Parmi ces guerres, nous soulignons les guerres de Corée, du Vietnam, d’Afghanistan, la crise des missiles de Cuba ou la partition en deux de l’Allemagne et Berlin. Dans le même temps, les deux superpuissances se sont lancées dans une course aux armements nucléaires, dont le résultat a été la création d’un arsenal nucléaire capable de détruire à plusieurs reprises la civilisation actuelle. Heureusement, l’utilisation de telles armes a été exclusivement persuasive.

Voici une vidéo explicative d’une minute sur la Guerre Froide:

Qu’est-ce que vous avez appris à propos de la Guerre Froide? Savez-le en répondant le suivant questionnaire: